L’Euro 2016, une affaire qui roule !

News / Research

Biere foot

GfK a examiné l’effet d’une coupe du monde de football sur la vente de certains produits typiques du football tels que les téléviseurs et la bière. Il est frappant de constater qu'il y a une nette augmentation de la vente des produits qui font partie intégrante de l'expérience du spectateur de matchs de football.

GfK Pays-Bas a calculé le manque à gagner des supermarchés néerlandais maintenant que l'équipe néerlandaise ne participera pas au Championnat d'Europe de football de l'UEFA (l'Euro 2016). Le seul fait de ne pas participer à l'Euro 2016, qui se déroulera en France, représente déjà un manque à gagner de plus de 50 millions d'euros pour ces supermarchés. Les vendeurs de téléviseurs aux Pays-Bas feront également triste mine : entre 2004 et 2012, la vente des téléviseurs y a augmenté d'environ 15 pour cent au cours des étés où se déroulaient de grands championnats de football, selon le Bureau central des Statistiques (CBS).

Chez nous, où les Diables rouges, prennent par à la compétition européenne, les ventes de téléviseurs connaissent une nette hausse avant et pendant la Coupe du Monde. On constate une hausse de pas moins de 25,8% en nombre d'unités vendues (+26,3 % en termes de valeur). Si on compare cette période de 2013 à la même période de 2015, le marché des téléviseurs est même en baisse. Ainsi, les fabricants de téléviseurs seront bénis si nos Diables font de bons résultats sur le terrain, car leurs propres scores et leur chiffre d'affaires augmenteront également. 20.000 téléviseurs supplémentaires, d'une valeur de 52.863.345 euros, ont été vendus en 2014.

Un autre type de produits qui est à la hausse : les projecteurs de données et de vidéo - un marché déjà en croissance, mais qui tire des avantages supplémentaires de la période footballistique. Regarder un match de football sur un écran aussi grand que son mur, c'est le rêve de tout homme. En 2014, les ventes ont augmenté de 142,7 pour cent, à 3529 unités vendues, ce qui représente une valeur d'1.799.275 €.

Et pour la boisson incontournable devant un bon match ? Grâce à la Coupe du monde de football 2014, pas moins d'1 773 000 litres de bière supplémentaires ont été vendus. Ce nombre de litres supplémentaires ne concerne que la consommation domestique et ne prend pas en compte les litres de bière supplémentaires qui se boivent dans les cafés ou au cours de manifestations de grande envergure, ce qui fait que le supplément total de ventes est sans nul doute encore plus important. Il est donc évident que le football et la bière sont indissolublement liés.

GfK Infographic_Spendings World Cup 2014 vs. normal year