On est bien en compagnie de Delhaize

Articles traduits

L'engagement et l'agilité sont des éléments centraux chez Delhaize. Le retailer sait mieux que quiconque comment réagir avec souplesse dans des situations exceptionnelles, même en temps de crise. Mieke Van Thielen, director talent mobility, talent & organisation, health & safety chez Delhaize Belgique, nous a donné un aperçu des coulisses. - Evy Van Ruyskensvelde

Quels sont les piliers les plus importants de votre politique RH ?

"En tant qu'entreprise, nous sommes très attachés à l'engagement de nos employés. Le fait que nous avons déjà accordé beaucoup d'attention à cette question ressort également de notre enquête annuelle Associate Engagement Survey : l'engagement s'améliore considérablement. Des questions telles que le bien-être, le développement de l'employé et son associate journey sont extrêmement importantes pour nous. Pour renforcer encore la coopération entre nos différents départements, nous avons également déménagé à Kobbegem, de sorte que toutes les équipes se trouvent désormais sur le même site de l'entreprise.”

Comment Delhaize s'efforce-t-il de rendre l'environnement de travail agréable pour ses employés ?

"Avant tout, et cela a certainement été renforcé par le Covid-19, nous voulons offrir un environnement de travail sûr. Un environnement de travail sûr crée la confiance et la sécurité. C'est pourquoi nous avons communiqué des directives très claires à nos employés, avec le soutien de notre service médical interne. Des stickers ont été distribués, entre autres. Les managers jouent également un rôle crucial, ils sont proches des gens pour écouter ce qui se passe et les guider. À part ça, nous avons également rendu les salles de détente plus agréables par le passé et il y a des fruits gratuits pour chaque employé."

Comment communiquez-vous en interne ?

"Les informations opérationnelles et les mises à jour sont données par le biais de nos plateformes de communication internes. Nous avons un intranet sur le bureau et le mobile, connectTV dans les salles de détente et la communication peut se faire en petits groupes via les équipes. Plus important encore, nous pensons que la communication est motivante. Nous continuons à encourager nos employés. Cela peut se faire par le biais de vidéos de remerciement des clients ou d'un magazine envoyé à leur domicile. Il est également important que nous rendions le dialogue possible, même en ces temps exceptionnels."

Quelles initiatives digitales ont été imaginées ?

"Nous sommes passés très rapidement de l'entraînement physique à des modules d'entraînement numériques. En tant qu'organisation des RH, il est important d'avoir cette agilité. Par exemple, nous avons organisé des formations sur la résilience et nous avons déployé beaucoup d'efforts pour soutenir nos people managers. Nous les avons aidés à diriger à distance, entre autres sous forme d'e-learnings et de webinaires via Teams, et à l'avenir nous allons installer une virtual classroom - avec un vrai trainer - pour promouvoir l'interaction. En outre, "GoeMee" a été lancé, un programme numérique inspirant dans lequel nous informons et motivons nos collègues par le biais de diverses sessions numériques. Il y avait également un concours dans lequel des missions devaient être effectuées, et la meilleure d'entre elles a été récompensée par le trophée GoeMee."

Quel sera l'impact durable de la crise sur votre département des ressources humaines ?

"La digitalisation et le remote working continueront à être un défi dans l'avenir. De plus, le focus mis sur le bien-être des employés s'est fortement accentué pendant la crise du Corona, ce que nos employés ont beaucoup apprécié. Et lorsqu'il s'agit de "later", les compétences tournées vers l'avenir sont également importantes. La résilience, la coopération et l'adaptabilité sont des compétences importantes. Nous voulons également développer et renforcer encore ce système."