Le sommet SingularityU ou le défis technologique européen

Agenda / Communication / Innovation / Media / News

SingularityU
Les 23 et 24 septembre 2019 aura lieu à Bruxelles un sommet SingularityU pour la toute première fois en Belgique. Divers experts internationaux se réuniront dans The Egg pour parler de l’Europe Exponentielle. En d’autres termes, comment l’Europe traitera-t-elle de la dynamique de la technologie qui est de plus en plus rapide?
SingularityU
SingularityU a été initié en 2008 par Ray Kurzweil et Peter Diamandis et est basé au NASA Ames Research Park chez Mountain View dans le coeur technologique de la Silicon Valley. SingularityU est une communauté mondiale qui s’engage pleinement dans les technologies innovantes en évolution exponentielle afin de relever les plus grands défis du monde et ainsi bâtir un meilleur avenir pour tous. Au Benelux, le rendez-vous sera alimenté par des programmes et des ateliers complémentaires pour les entreprises et les dirigeants notamment.

Diederick Croese, oprichter en CEO van SingularityU Benelux

Diederick Croese, fondateur et CEO de SingularityU Benelux

"La technologie affecte nos vies personnelles, notre économie, notre démocratie et notre société à un rythme accéléré. Plus que jamais, ces progrès nous ont obligés à examiner attentivement les habitudes, l'éthique, la culture et la politique de chacun, et même le monde dans lequel nous voulons vivre », a déclaré Diederick Croese, fondateur et PDG de SingularityU Benelux, lors de son interview avec PUB. «Cela exige que nous soyons conscients des possibilités technologiques et que nous dialoguions au sujet de nos intentions, de nos valeurs, de nos principes et de nos objectifs. C'est indispensable pour mieux comprendre en quoi consiste un usage souhaitable des puissants moyens technologiques et arriver à des perspectives nouvelles, où nous pouvons évaluer et regrouper nos connaissances et nos valeurs. Ce n'est qu'alors que nous pourrons consciemment offrir à nos enfants et à nous-même un avenir meilleur."
Un avenir dans lequel l'Europe a aussi son rôle à jouer, pense Croese. "Tout comme les États-Unis et la Chine, l’Europe doit également expliquer clairement comment la technologie devrait être utilisée pour mener une vie meilleure. En Chine et en Amérique, ils ont une conception très différente de la nôtre pour cette vie meilleure, avec des normes et des valeurs très différentes des nôtres." Il faut donc créer un modèle adapté à l'Europe, avec discernement, et permettant d'assurer un avenir durable de bien-être."