Une forte envie de transparence

Est-ce utopique de vouloir de la transparence ? Certainement pas mais lorsque l'on met le pied sur ce terrain la démarche ne peut être à sens unique. Prenons l'objet qui ponctue le quotidien de la plupart d'entre nous : le smartphone. Pour ces appareils, nous sommes totalement transparents. Si leur fonctionnement est assez ouvert, tout ce que nous téléchargeons comme applications, informations, réseaux sociaux ... ne le sont pas. Et nous nous accommodons de cette opacité. Mais lorsque les Autorités du pays parlent de traçage de certaines de nos données médicales, nous parlons d'atteinte à notre vie privée... Cherchez l'erreur.

Prenons les règles de base du marketing, celui de grand-papa. Elles sont plus proches du savoir-faire de Phinéas Barnum que d'une approche honnête et gagnante pour les deux parties. Des marques comme Patagonia, Everlane, Panafrica, Veja ont placé la transparence au cœur de leurs valeurs. Grace à celles-ci le débat est ouvert. Le dialogue entre producteur et acheteurs l’est aussi.

La crise que nous traversons renforce le changement de paradigme. Des enseignes comme AG, Ikea, Lidl, L'Oréal, Palm ... ont aussi opéré ce choix depuis quelques années. Certains parmi vous exprimeront des doutes. A l'instar de grands paquebots, la correction de trajectoire industrielle et marketing n'apparait pas immédiatement au grand jour. Ce qui compte avant tout ce sont les premier pas. Il est impossible, quand on a derrière soi des décennies de stratégies consuméristes pures et dures, de présenter du jour au lendemain une nouvelle équation claire comme de l'eau de roche. Mais il est important de communiquer et de faire savoir aux consommateur-citoyens que l'on évolue dans le sens de l'histoire. Pas à pas. Changer d'avis n'est plus pénalisant. Au contraire, cela ouvre des portes, notamment celles de la co-création, des partenariats. La société vit un changement de mentalité. Les marques se doivent aussi de lui montrer le chemin en toute transparence.             

Philippe Warzée

Directeur éditorial/Directeur-uitgever @PUB