Speedtalk@home avec Corinne Verstraete (MediaCom)

Communication / News

PUB poursuit sa tournée du marché avec son populaire speedtalk@home. En mai 2020, nous avons donné la parole à un certain nombre de régies, aujourd'hui nous laissons la place aux agences médiatiques. Corinne Verstraete, managing director de MediaCom, ouvre le bal! A la pointe du progrès, nous lui avons posé ces trois questions :

  • Que signifie "la nouvelle normalité" pour vous (et votre entreprise) ?

Chez Mediacom, le leitmotiv est "people first better results", et je pense que c'est plus important que jamais en raison de cette crise. Le bien-être de nos employés est donc notre priorité à long terme, afin de pouvoir réaliser ce bien-être. Et c'est une question d'état d'esprit - les gens sont-ils heureux ? - mais il s'agit aussi de se sentir en sécurité, de se sentir physiquement en sécurité aujourd'hui. Nous avons beaucoup d'outils pour rester en contact, et pour certains, c'est suffisant, mais pour d'autres, ce n'est vraiment pas suffisant. Ils recherchent ce contact physique. C'est pourquoi nous avons rouvert nos bureaux depuis la semaine dernière, avec des règles de distanciation sociale bien sûr, et celles-ci sont respectées. Tout le monde ne veut pas y aller, ils n'y sont pas obligés, et je pense que le cœur de la nouvelle normalité est la flexibilité. Que nous, en tant qu'entreprise, sommes ouverts à accepter et à promouvoir le travail à domicile, mais d'un autre côté, nous comprenons également que cela ne convient pas à tout le monde. Et que la situation de chacun peut aussi être différente, selon qu'il y a des enfants ou d'autres membres de la famille, on peut aussi déménager physiquement au bureau. Ce n'est pas si évident pour tout le monde. Et je pense qu'il en sera de même pendant un certain temps encore, c'est pourquoi la flexibilité en tant qu'entreprise, en tant qu'employeur, est très importante.

  • Quelles sont les questions que vous posent vos clients ?

Dans une première phase, tout le monde a été un peu surpris par ce lockdown. Les campagnes ont dû être annulées ou reportées. Pour ceux qui voulaient encore communiquer, il s'agissait surtout de savoir comment le faire au mieux en temps de crise. Nous avons eu beaucoup de chance de faire partie d'un beau réseau avec une forte présence en Chine, qui est vraiment le seul pays qui est en avance sur l'Europe et la Belgique en ce qui concerne cette crise. Nous avons pu trouver des sources d'inspiration et des exemples de la manière dont les publicitaires en Chine ont traité ce problème. Et progressivement, lorsque la fin du lockdown a été annoncée, ou du moins un assouplissement, les questions qui ont surgit portaient principalement sur la meilleure façon de communiquer, et surtout sur la manière dont le comportement des consommateurs a changé. Les questions portent sur les points suivants : les consommateurs vont-ils adopter un comportement d'achat différent ? Utiliseront-ils les médias différemment ? Vont-ils découvrir d'autres canaux numériques par le biais du lockdown, par exemple, auront-il un effet durable ? Et bien sûr, il s'agit aussi de savoir si les médias eux-mêmes se comporteront différemment, s'il y aura une offre différente, si cela aura un effet sur les prix, etc. Ce sont donc les questions qui nous occupent le plus en ce moment pour nos annonceurs. Le réseau nous aide aussi beaucoup à cet égard et cela nous aide à regarder vraiment en dehors de la Belgique et à nous inspirer autant que possible de l'extérieur de notre petit pays.

  • Quels sont les nouveaux services que vous proposez depuis le déclenchement de la crise du corona ?

Les services que nous avons développés ces derniers mois sont liés aux questions que nous recevons des annonceurs et portent donc principalement sur une recherche, sur la manière dont les consommateurs et les médias se comporteront différemment, et aussi sur l'ajustement de la planification stratégique à cet égard à la suite de cette recherche. Ce sont donc des points que nous avons vus et qui sont très demandés aujourd'hui. En outre, l'élaboration d'un planing de contenu et le développement de contenu lui-même, se doit également d'être adapté. Nous avons constaté une très forte demande en ce sens, car les annonceurs se posent clairement des questions sur la meilleure façon de communiquer pendant ces périodes. C'est très spécifiques.