The Oval Office lance une campagne contre les perturbateurs endocriniens

Crea / News

Afin de mieux protéger les futures mamans et leurs bébés contre les substances nocives, The Oval Office a créé pour le SPF Santé publique, en collaboration avec les régions et les communautés, une campagne de sensibilisation portant sur les perturbateurs endocriniens.

Durant la grossesse, il y a des moments où on a l'impression que ce sont les hormones qui tiennent les rênes. Une envie inexplicable de cornichons, un panier en ligne rempli de vêtements de grossesse et d'adorables tenues pour bébé, le besoin de préparer votre maison à la perfection... : en matières d'émotions et d'expériences, les hormones en font voir de toutes les couleurs aux (futures) mamans. 

The Oval Office a décidé d'utiliser ces moments typiques où les hormones "s'expriment" pour attirer l'attention sur les perturbateurs endocriniens souvent inconnus. Dévoiler la menace qu'ils représentent permet d'aider les femmes enceintes à prendre davantage conscience des risques cachés liés aux perturbateurs endocriniens.

Cette campagne met l'accent sur les "maux" hormonaux et les associe à des conseils concrets, simples et faciles à comprendre.

La campagne est essentiellement menée en ligne, sur Facebook, Instagram, YouTube et Pinterest, à l'aide de deux vidéos de campagne, d'une série d'illustrations et de contenu. Elle est également diffusée par l'intermédiaire du partenariat avec les régions et les communautés qui publient à leur tour les posts en ligne. Des affiches et des cartes postales sont mises à la disposition des cabinets médicaux, des hôpitaux, des bureaux de consultation et des mutualités.

Crédits

Client : SPF Santé publique

Contact : Jona De Leye, Communication Politique de Produits et Substances Chimiques – DG Environnement

Agence : The Oval Office

Équipe Account : Line Reynaert, Eva Verhofstadt, Janne Roelen

Stratégie : Marijke Dubois

Directeur créatif : Sébastien Van Reet

Création : Evy Donse, Roel Craen

Conception graphique : Jon Troch, Yanina Suykens, Maurice Calle

Illustration : Naydine Bosman

Conception 3D : Rabbit Hole

Médias : Egon Buyck