Boss, brain, buddy of rebel?

Crea / News

Le jeudi 1 octobre, un mois après l'appel lancé par l'épidémiologiste Pierre Van Damme en faveur d'une communication claire sur le coronavirus, une coopération nationale de 10 spécialistes du marketing a été mise sur pied, sous le nom « Agencies against corona », et la première campagne volontaire a été lancée : #sharethestoriesnotthevirus. Nic Vermaut, PDG de Well Communications, qui a pris l'initiative de cette action, a utilisé son réseau et, avant même qu'il ne s'en aperçoive, il avait un grand groupe de médias, d'influenceurs et d'agences de marketing derrière lui. Appuyée par le ministre flamand de la Jeunesse et des Médias, Benjamin Dalle, Brigitte Rombout du cabinet de Jan Jambon, et l'épidémiologiste Pierre Van Damme, la campagne fait ses tout premiers pas aujourd'hui.

"C'est beau de voir que les agences peuvent s'unir si rapidement pour une bonne action. Je tiens expressément à les remercier pour leur engagement positif. Chaque petit geste compte," déclare le ministre Benjamin Dalle.

Une amorce de communication pour mieux se comprendre

L'objectif était de lancer une campagne qui pourrait servir d'amorce de communication pour mieux se comprendre dans la nouvelle situation qu'entraîne le coronavirus. Dans un test en ligne, chaque citoyen peut découvrir pourquoi il interprète les mesures de telle ou telle manière. « Nous voulons encourager le partage des histoires, et non le partage du virus. Il ne s'agit donc pas de pointer du doigt les citoyens, mais de leur donner les outils pour mieux se comprendre. Car chacun réagit différemment aux mesures, qui changent tout le temps, et ce n'est pas anormal. Mais malgré les différentes histoires, les mêmes règles s'appliquent, » dit Nic.

Une recherche sur quatre types de réactions ?

L'idée du questionnaire en ligne et de la classification du type de réponse nous vient de la conférencière et écrivaine américaine Gretchen Rubin. Rubin a cherché à savoir pourquoi et quand les gens répondent ou non aux attentes. Le résultat : quatre types différents de réactions (tendencies) Dans presque tous les rôles que nous jouons − en tant que membre de la famille, enseignant, ami ou collègue − il est utile de connaître notre propre façon de penser et celle des autres. Si nous pouvons voir le point de vue des autres, nous comprenons pourquoi, de leur point de vue, leurs actions sont logiques. Dans le questionnaire de la campagne « Share the stories not the virus, » vous pouvez découvrir à quel type de réaction vous correspondez.

  • The boss : il veut savoir ce qui doit se passer et attend la même chose des autres
  • The brain : il veut d'abord une réponse à toutes ses questions
  • The buddy : il veut bien faire de très gros efforts, surtout pour protéger les siens
  • The rebel : il veut la liberté de faire quelque chose à sa propre manière
Agencies against corona

La campagne a été lancée le 1 octobre. Well Communications a pris la tête de l'ensemble du projet, mais ne fait certainement pas cavalier seul. La campagne d'influence est soutenue par Belgian Influo, The Brand Connectors et la société internationale Meltwater. La direction artistique est assurée par Lunatink. La photographie par Zenia.be. La campagne de presse a été lancée par l'agence de communication Remy Communication. Les experts en numérique chez Tunity se sont occupé du site internet et du questionnaire en ligne. Pour ce qui concerne les conseils stratégiques, « Agencies against corona » peut compter sur theConversation, The Brand Connectors, MOTCHA et, de nouveau, sur Remy Communication.

DPG Media et le Voka donnent un coup de pouce supplémentaire à la campagne par l'intermédiaire de leurs canaux médias.