La plateforme de streaming VRT NU permet de créer son propre guide TV

Communication / News / Contenu sponsorisé

{PARTNER CONTENT}

Le profil VRT offre à la chaîne publique la possibilité de proposer une offre très personnelle, mais diversifiée, aux téléspectateurs.

En tant que chaîne publique, la VRT a également choisi la voie de la digitalisation. Avec VRT NU, elle a développé une plateforme de streaming en ligne qui est devenue un véritable succès en très peu de temps. Les jeunes téléspectateurs, qui délaissaient progressivement les canaux linéaires, y trouvent leur compte. Un des grands atouts de cette démarche est le profil VRT que les utilisateurs créent eux-mêmes et qui est un facteur incontournable pour une expérience personnalisée à l’extrême.

La mission de la chaîne publique est triple : inspirer, informer et connecter. Ce triptyque se retrouve chaque soir sur la chaîne, où un mélange de programmes remplit ces trois objectifs. Cependant, ces dernières années, la chaîne a aussi constaté que ses canaux linéaires touchaient un public de moins en moins large, la conséquence d'une tendance internationale voyant les jeunes, ceux que l'on appelle les « cord cutters », se détourner de la télévision diffusée sur les canaux traditionnels, au profit de programmes à la demande. La célèbre émission Thuis (Chez soi), qui relie jeunes et moins jeunes, illustre bien cette évolution. Le public qui la regarde principalement sur le canal linéaire est relativement âgé, alors que ce sont surtout les jeunes qui visionnent l’émission sur VRT NU.

Les téléspectateurs veulent parcourir eux-mêmes le catalogue

Ce modèle montre que nous avons commencé à regarder la télévision autrement. Les téléspectateurs préfèrent de plus en plus parcourir un catalogue pour choisir eux-mêmes leur programme. VRT NU existe maintenant depuis plusieurs années mais continue à innover régulièrement. Du contenu proposé exclusivement sur la plateforme de streaming et ne pouvant être visionné que sous forme digitale a ainsi été créé. Les riches archives de la VRT offrent également de nombreuses possibilités et de vieux programmes ont ainsi été dépoussiérés et sont très appréciés en ligne.

La VRT a fait appel à Adobe Experience Manager pour enrichir son catalogue avec des métadonnées qui fournissent des informations importantes pour la gestion du contenu. Le fait de laisser libre cours à l'intelligence artificielle pour les sous-titres des émissions a généré des analyses intéressantes dont les métadonnées peuvent accompagner ces vidéos. L'étape suivante consistait à créer le profil VRT pour les utilisateurs. Cela a permis à la VRT de mieux gérer les droits de certains programmes si les téléspectateurs veulent les regarder à l'étranger. Autre avantage : les téléspectateurs peuvent regarder un programme en déplacement et continuer à le visionner chez eux.

Élargir la bulle de visionnage

Les informations que la VRT a pu centraliser grâce à ce profil aident la chaîne publique à remplir sa triple mission. « La lettre d'information est aujourd’hui bien ancrée », explique Geert Adriaenssens, Product Owner de VRT NU. « En fonction de ce que nos téléspectateurs regardent en streaming, nous pouvons leur proposer une offre qui les dirige directement vers les programmes qu'ils aiment ou qu'ils trouvent intéressants. Nous informons les téléspectateurs qui ont déjà regardé plusieurs documentaires sportifs dès qu'un nouveau documentaire est mis en ligne. Nous les avertissons également si une série qu'ils n'ont pas terminée est sur le point d'être retirée, pour qu’ils aient la possibilité de regarder les derniers épisodes. C’est une amélioration significative et une manière hyper-personnalisée de placer notre spectateur sur le devant de la scène. Nous pouvons ainsi créer des listes, des sortes de couloirs de nage, mais nous pouvons aussi utiliser le dispositif pour inspirer et attirer l'attention des téléspectateurs sur quelque chose de complètement nouveau qu'ils n'ont pas encore vu. Grâce à un algorithme, nous pouvons leur proposer une gamme plus vaste et élargir leur « bulle de visionnage » en mettant en évidence, par exemple, les programmes qui se situent juste à la marge de leurs centres d'intérêt. Et bien sûr, nous leur offrons aussi la possibilité de dresser leurs listes personnelles ou d'indiquer ce qu'ils trouvent intéressant et nous en tenons compte. »

Trois types de comportement

VRT NU a classé ses téléspectateurs selon trois types de comportement. L’« explorateur », qui aime chercher et « scroller » l’offre. Le « téléspectateur assidu », qui commence une nouvelle série et la dévore ensuite. La VRT s'efforce également de l’informer suffisamment au sujet de son offre. Enfin, nous avons le téléspectateur qui sait ce qu’il veut et vient sur VRT NU pour regarder une émission précise. Chacun a sa propre approche, ce qui lui permet de trouver ce qu'il aime, mais aussi de découvrir de temps en temps des programmes sortant de sa bulle de visionnage.

« Nous plaçons ainsi nos utilisateurs au centre et remplissons notre mission avec succès. Récemment, nous avons lancé la nouvelle saison de la série Dertigers(Trentenaires). Cette semaine-là, 580 000 téléspectateurs uniques se sont rendus sur la plateforme et ont regardé un total de 4,3 millions de programmes. Nous en sommes assez fiers », conclut Geert Adriaenssens.