La pub et le ciné se tapent l’affiche   

Crea / News

La 68e édition des Cannes Lions a eu lieu en juin dernier. PUB y était et a demandé l’avis de réalisateurs sur des spots TV primés dans la catégorie qui célèbre le talent artistique à l'écran, Film Craft. 

Nabil Ben Yadir a réalisé Les Barons, La Marche ou encore Animals. Sa maison de production 10.80 films (le code postal de Molenbeek), est née de sa rencontre avec Benoit Roland (Wrong Men). « Je suis rentré dans le cinéma par la sortie de secours, je me suis formé moi-même car j’adore ça, c’est là que je m’exprime. C’est en faisant du cinéma qu’on m’a appelé pour faire des pubs, mais le cinéma et la pub c’est deux vitesses différentes, c’est l’histoire du lièvre et de la tortue. » Selon Nabil, The Wish mérite son Grand Prix : « Le film est très intéressant. Au-delà de l’idée, c’est ce que le réalisateur en a fait. Le sujet est actuel, universel, ça parle à tout le monde, ça m’a touché et je ne dois pas être le seul. » 

Victor Boccard est un réalisateur français (Rimowa, Louboutin, Damso,…), représenté en Belgique par la société de production Fledge qui a d’ailleurs produit le spot TV The Breakaway pour Decathlon, réalisé par BBDO Belgium, et mainte fois récompensé aux Cannes Lions 2022. « Mon style c’est un mélange de cinéma classique (pellicule) avec la culture pop et internet. Je viens du grand écran et pour moi, la pub, ce n’est qu’un passage vers mon objectif : le long-métrage. » Parmi les lauréats de cette année, le coup de cœur de Victor est Open Spaces de Burberry : « Le film est très beau et très agréable à regarder. En comparaison, The Wish est malin. [...]

>>> LIRE L’ENTIERETÉ DE L’ARTICLE DANS VOTRE MAGAZINE PUB DE SEPTEMBRE