Tôt ou tard, Mutant produira un film de zombies pour Canvas

Crea / News

« Vroeg of laat kijk je Canvas » (Tôt ou tard, vous regarderez Canvas) est le nom de la campagne de marque mise en place l’an dernier par Mutant pour la chaîne de la VRT. Cet argument clair met non seulement en valeur sa qualité, mais aussi sa maturité. En effet, toute personne à la recherche d’une meilleure offre télévisuelle finira tôt ou tard par choisir Canvas : pour l’actualité, les débats et les documentaires, certes, mais également pour les meilleures œuvres de fiction. C’est ce qui transparaît dans la campagne.

Lisa Boons, brand manager chez Canvas, explique : « Les gens associent souvent Canvas à une offre sérieuse et de qualité. De Afspraak, Kinderen van… Pour ce qui est du divertissement pur, on ne pense pas encore assez souvent à Canvas. Cependant, son offre en matière de fictions est vraiment de haute qualité. Pas de séries médiocres sans intérêt, mais bien d’excellentes séries nationales et internationales minutieusement sélectionnées. »

La vidéo de la campagne met en scène ce processus de sélection. Dans celle-ci, un éditeur de Canvas cherche la valeur ajoutée d’un personnage, mais tout ne se déroule pas comme prévu… « Nous avons volontairement conçu la vidéo comme une bonne œuvre de fiction de 45 secondes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons souhaité travailler avec Caviar et le réalisateur Mathieu Mortelmans. Même les décors, les effets spéciaux et l’étalonnage semblent tout droit sortir d’une grande série. »

La campagne a commencé le 20 septembre et sera relayée sur les réseaux sociaux et en print.

Crédits

Client info: Lotte Vermeir, Lin Delcour, Bette Van den Briel, Anne-Lore Vanderhallen, Dorien Claes & Lisa Boons for VRT

Creative & strategic Director: Odin Saillé

Creative: Usman Abdul

Creative: Catherine Hermans

Creative: Olaf Meuleman

Client Director: Emilie Kino

Client Manager: Loes Daemen

Production agency: Caviar

Director: Mathieu Mortelmans

DOP: Kamiel Doens

Producers: Eva Van Riet & Charles Kinoo

Editor: Xavier Arijs

Sound: Klankwerk 

Photography: Usman Abdul