‘TraverSafe’ et Happiness traversent en toute sécurité

Crea / News

À l’occasion de la rentrée scolaire, l’association des ‘Parents d’Enfants Victimes de la Route’ lance la campagne ‘TraverSafe’, réalisée par Happiness. 

Une initiative qui a pour but de permettre aux piétons de traverser en toute sécurité et qui offre également la possibilité d’indiquer où il est indispensable d’améliorer la sécurité, via traversafe.be.

14% des accidents mortels de la circulation impliquent un piéton (enquête 2021 du Gouvernement Flamand). Le plus souvent en traversant la chaussée. Traverser en toute sécurité peut être difficile et englobe de nombreux aspects qui vont au-delà du passage pour piétons. Pourtant, traverser en toute sécurité commence par un passage pour piétons sécurisé. C’est le point de départ de la campagne ‘TraverSafe’, à l’initiative des ‘Parents d’Enfants Victimes de la Route’. Via le site traversafe.be, l’association invite toutes les personnes concernées qui le souhaitent à signaler via l’application Street View, où un passage pour piétons devrait être installé ou sécurisé, et à dire comment la sécurité peut être améliorée à cet endroit : absence d’un passage pour piétons, une vitesse d’approche trop élevée, une visibilité ou un éclairage insuffisant, etc. Le passage pour piétons en question est visualisé directement sur le site via Street View.

 

 

Des noms d’enfants sur le passage pour piétons.

Pour lancer la campagne, un passage pour piétons poignant et interpellant a été installé. Il s’agit d’un passage pour piétons composé de noms d’enfants décédés, renversés par une voiture sur un passage pour piétons dangereux ou non respecté. Dans les semaines à venir, d’autres passages pour piétons seront symboliquement installés dans des rues où des enfants ont été victimes d’un accident.

Sauvons des vies.

Koen Van Wonterghem, administrateur délégué des ‘Parents d’Enfants Victimes de la Route’ :
« Valentien, Sophie, Kato, Lorenzo, ... et bien d’autres. Malheureusement, c’est trop tard pour ces enfants. Mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas tout faire pour empêcher que cela n’arrive aussi à d’autres. D’où ce pas collectif vers des passages pour piétons supplémentaires ou sécurisés et cet appel vital : via votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur, rendez-vous sur traversafe.be et indiquez où vous pensez qu’un passage pour piétons doit être installé ou sécurisé, en indiquant également comment en augmenter la sécurité. Toutes les données récoltées seront communiquées aux autorités compétentes. De cette façon, nous pouvons tous - nous, les automobilistes, les autorités routières et aussi les piétons - nous efforcer de rendre les passages pour piétons plus sûrs. Car traverser en toute sécurité commence par un passage pour piétons sécurisé. Et un passage pour piétons plus sûr peut sauver des vies. »

Valentien.

L'un des noms figurant sur ces passages pour piétons poignants est celui de Valentien. Une jeune fille de 15 ans qui a été percutée par une voiture en 2008 alors qu'elle traversait face à l'arrêt de bus sur la Weldenstraat à Audenarde.

Filip et Martine De Smet, les parents de Valentien, soutiennent cette initiative TraverSafe :
«  Valentien traversait et était déjà au milieu de la route. Elle s'est retrouvée sur le capot de la voiture et a été projetée à plus de 50 mètres. C'était la panique totale et nous n'arrivions pas à trouver Valentien... Bien plus loin, nous l’avons vue allongée, au-delà de la piste cyclable, au-delà du fossé, dans un champ de maïs... Nous ne reverrons jamais notre Valentien. Mais en soutenant cette initiative, nous voulons contribuer à éviter que de nombreux autres Valentien perdent la vie en traversant la route. Il est impossible de l'empêcher complètement. Nous en sommes conscients. Mais si nous sauvons une vie en faisant cela, l'effort aura déjà valu la peine. Parce que ça doit s'arrêter aujourd'hui. Pas demain, mais aujourd'hui, nous ne pouvons plus perdre nos enfants. »

TRAVERSER EN TOUTE SÉCURITÉ EST LA RESPONSABILITÉ DE TOUS

Koen Van Wonterghem: « Bien sûr, traverser en toute sécurité commence par un passage pour piétons sécurisé. Mais pour être clair, un passage pour piétons, même sécurisé, ne garantit pas une situation sans risques. La sécurité des passages pour piétons est l’affaire de tous : le conducteur de la voiture, bien entendu, l’autorité routière (le passage pour piétons est-il bien entretenu, la vitesse d’approche ne doit-elle pas être abaissée via, par exemple, des ralentisseurs ou des feux de signalisation, le passage pour piétons est-il suffisamment éclairé et indiqué, etc. ?) et bien sûr aussi du piéton lui-même. La sécurité des passages pour piétons est vraiment la responsabilité de tous et c’est pourquoi nous voulons impliquer tout le monde dans cette campagne. Mais tout commence par des passages pour piétons sécurisés. »

Sur la plate-forme traversafe.be, vous pouvez indiquer à quel endroit de votre commune ou dans votre quartier vous estimez qu’un passage pour piétons doit être installé ou sécurisé. De plus, vous pouvez mentionner de quelle façon la sécurité de ce passage pour piétons peut être améliorée. Vous pouvez l’indiquer virtuellement et le partager avec votre famille, vos amis ou vos connaissances afin de les inciter à en faire de même. L’association Parents d’Enfants Victimes de la Route mettra tout en œuvre pour sécuriser les endroits communiqués.